Entente Spéléologique Vosgienne

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Dernières sorties Bruyères - Château de la Roche

Samedi 24 septembre : gouffre des Bruyères

Participants : Xavier, Jean-Jacques, Jean-Luc, Benoît et Gérard.

100_0308      100_0284      100_0287

Après un petit tour par la Suisse toute proche pour cause de route non indiquée, la fringante équipe de 5 spéléos se voit réunie vers 10 heures à Villars les Blâmont à proximité du gouffre des Bruyères que seul JJ a exploré il y a 20 ans avec le défunt GUS. Chacun se voit gratifié d'un volumineux kit car il faut de la corde, le gouffre n'étant qu'une suite de puits. Mince! Le ruisseau que l'on espérait à sec coule dans l'entrée qui montre des traces de mise en charge très impressionnantes. L'eau nous suivra jusqu'au bout, parfois beaucoup plus que nous ne l'aurions souhaité... Xavier se colle à l'équipement qu'il réalisera de main de maître jusqu'au bout en tressant des Y de toute beauté. Hormis l'eau et la zone étroite de l'entrée, le gouffre est très plaisant avec de beaux petits puits faciles d'accès et sans difficultés majeures. Les parois ne sont jamais loin et les fractios présentent de nombreux appuis. Nous avions choisi l'option de la suite de petits puits plutôt que le P 40 direct du Roussillon; ce choix n'est sûrement pas le meilleur quand le ruisseau coule !

100_0308 Une charogne de renard baignant dans une vasque où passe le ruisseau fut rencontrée à la base d'un P16 fatal pour lui. JJ le jette de coté mais avec sa fâcheuse manie de tirer le mou de la corde avec ses dents, il souffrira tout le week-end d'une tourista galopante par ingestion de parcelles de jus de renard mort. L'équipe parvient trempée et transie au sommet d'un P9 et décide au vu de l'heure de rebrousser chemin avant les 3 petits puits finaux qui donnent accès à la grande galerie fossile descendante. La remontée se fera à vitesse expresse sous la douche avec des kits blindés par les cordes mouillées. Tout le monde est sorti à 17h15.
100_0308 Nous arrivâmes au charmant gîte de Pont de Roide au bord du Doubs pour 19 heures. La soirée se déroula à déguster les bons produits périmés traînant au local de l’ESV depuis des lustres, devant Groland. Gérard ébloui par cette diablerie inconnue de sa génération nous demanda ce que pouvait bien être cette étrange lucarne magique lumineuse et parlante qui emprisonne des gens et des paysages. Tout le monde mit la viande dans le torchon pour 10 heures.

Dimanche 25 septembre : la rivière du "Château de la Roche"

2124    2129    100_0308

Lever 7 heures. A 9 heures, nous sommes à Chamesol près de Saint Hippolyte pour explorer la grotte du « Château de la Roche » : une rivière souterraine au large porche occupé jadis par un château fort.

Les néop. enkitées dans les sherpas, nous entamons une raide marche d'approche qui nous fait mouiller le maillot.

100_0300 Le site nimbé de brume est extraordinaire avec un des plus beaux porches du Doubs : une haute cathédrale pour moitié artificielle où la lumière pénètre très loin.
2126

Nous entamons engoncés dans nos néoprènes la descente d'un grossier escalier taillé dans la roche qui mène à la rivière. La progression y est agréable dans une galerie souvent presque totalement obstruée par des concrétions très belles pour le Doubs. Les 3 voûtes mouillantes se passent à l'aise sans même mouiller les oreilles. Nous arrivons rapidement à la moitié du parcours au premier siphon terminus de 1952. Il se shunte par une étroiture désobstruée à 3 mètres de hauteur. Xavier passe le premier avec son canard flotteur. La suite lui semble peu engageante et il rebrousse chemin avec Gérard. Benoit et Jean-Luc s'y collent et passent l'étroiture calcitée arrosée d'un rideau d'eau. Ils réclament une corde pour équiper la descente mais ils ne savent pas équiper! JJ tente de les rejoindre avec le kit cordes mais il n'arrive même pas à se retourner pour mettre les pieds dans le trou! Le temps passe en tergiversations diverses et on décide d'un commun accord de rebrousser chemin et de vaincre l'obstacle une prochaine fois avec un timing moins serré. On rentrera tôt aujourd'hui! La joyeuse compagnie ressort à 12h15 l'heure du repas tiens! Tiens! Restauration à 14 heures sous un chaud soleil d'été avant le retour aux pénates.

2127 2133 2140

Jean-Jacques la Grenouille

100_0285

 

 

 

 

 

Rechercher

La dernière sortie

Week-end Jeunes LISPEL

11 au 13 novembre 2016

 

Lire la suite...