Entente Spéléologique Vosgienne

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Dernières sorties 2015-05-17 Le Cul du Cerf

Samedi 16 mai 2015

Réouverture du « Cul du Cerf »

épisode 1

Le Cul du Cerf

Suite à un message outre Quiévrain sur le site de l’ESV demandant de l’aide pour rouvrir la résurgence du « Cul du Cerf » à Orquevaux (52), nous retrouvons Gérard et moi Geert (Gérard) et Stijn ( ?) deux sympathiques spéléos plongeurs flamands sur le parking dominant la reculée du Cul du Cerf à 10 heures. Ils ne sont que deux (ou qu’eux deux) car Jbrött, Schpûrtz, Gnörff et Myarfflüch se sont décommandés. Ils ont l’air un peu fatigués car ils se sont frottés hier à la boue d’Hadès et ont jeté leurs combinaisons.

Le Cul du Cerf est certainement le plus beau phénomène karstique de la région : imaginez une reculée jurassienne miniature creusée dans un calcaire récifal éclatant de blancheur et tout au fond jaillit une eau cristalline qui hélas ce jour bouillonne un peu trop dans les éboulis de pentes accumulés de l’entonnoir géant. Ces eaux sont la Manoise souterraine au bassin versant encore inconnu. La résurgence et le court réseau non noyé qui lui fait suite ont été pénétrables en étiage jusqu’aux années 90 grâce à des travaux d’envergure effectués par on ne sait qui (CLRS ? club du 52 ?...).

Le Cul du Cerf

Les éboulis de pente étaient alors retenus et nous l’espérons sont encore retenus par de longues tiges d’acier et du gros grillage puis l’orifice en descenderie s’est recolmaté de pierrailles et de bois qui descendent sans arrêt des pentes abruptes.

Le Cul du Cerf

Pour l’heure, c’est un arbre entier qui est planté la tête en bas dans l’ouverture avec ses racines, sa terre et tout le reste. Je joue de la tronçonneuse parfois dans l’eau et les bois sont vite évacués. Il reste l’imposante souche en lévitation dangereuse sur le toboggan géant de la paroi. A force de levier, de barre à mine et de remplissage de gamatte flottante (à breveter !), nous arrivons à l’alléger et elle finit pourrie qu’elle était à se couper en deux. C’est l’heure de manger et mes deux remontées expresses au parking m’ont bien ouvert l’appétit. Pendant que nos deux Belges avalent sur le pouce un maigre sandwich d’inspiration toute batave ; nous nous livrons à nos agapes plantureuses habituelles. En fin de repas, nous avons la visite des parents de Stijn qui partagent notre café.

Le Cul du Cerf

Après son brunch, Stijn enfile sa néoprène pour poursuivre la désobstruction du puits d’entrée qui nécessite de se mouiller entièrement.

Le Cul du Cerf

Les petits cailloux virevoltent sous la pelle dans le bouillon poussés par un fort courant ascendant : un trou qui se désobstrue tout seul, du jamais vu !

 

Le Cul du Cerf

 

Laissant là nos trois grenouilles, je pars à la recherche pour la troisième fois de la grotte « Opaki » qui serait très prometteuse car soufflant comme une forge. Je ne la trouverai encore pas ne ramenant que des égratignures et des poux de bois. Je m’apercevrai au retour que cette grotte s’appelle en fait la « grotte de la Mouillère » et que j’avais sa localisation exacte dans ma voiture pas du tout là où je la cherchais. A 15 heures revenant de mon escapade, je trouve le chantier vide et mes affaires disparues. Les travaux ont été suspendus car trop dangereux avec autant d’eau. Un beau trou est pourtant dégagé laissant présager une réussite rapide lorsque la résurgence sera à sec.

Je retrouve la troupe au parking qui a remonté tout mon barda, alléluia ! On se quitte le nez dans la mousse d’une bonne bière bio en se promettant de revenir à l’étiage. On va ensuite Gégé et moi à Trampot mesurer l’entrée de l’EP je ne sais quoi pour confectionner une grille de protection puis faire un tour au trou du Veau constater que la clôture est intacte. On essaye aussi vainement de bien refermer la plaque d’Hadès qui souffle un peu. Il faudra la prochaine fois que l’on vient bosser ici disquer les bitoniaux de ferraille qui font chier sous la plaque et ne servent à rien.


Jean-Jacques


Le club de  Geert et Stijn : Speleo cascades

 

Rechercher

La dernière sortie

Week-end Jeunes LISPEL

11 au 13 novembre 2016

 

Lire la suite...