Entente Spéléologique Vosgienne

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Dernières sorties 2014-04-19 La grotte Baudin

Grotte Baudin :

Collecteur du Verneau - Salle du Bon Négro

19 Avril 2014

La grotte Baudin

 

Participants : Joanna, Nico, Marc

Objectif : Baudin - Les Biefs et retour en reco (objectif non atteint…)

TPST : 10h30, total sortie 11h30 avec marches approche + retour.

En préambule : Nuit passée au gîte de Nans permettant d’être frais et dispos pour un lever raisonnable à 7h00.

La grotte Baudin La grotte Baudin La grotte Baudin

En ambule :

# 08h45 : départ gîte, beau temps, frais, arbres en fleurs, le printemps quoi (foto ci-dessus)

# 09h15 : entrée cavité, souffle prometteur, ramping de bon aloi, quelques salles que nous négligeons hautainement. Au bas de la salle Hope, le petit puits, le boyau d’accès aux merveilles et nous voici dans l’ambiance bruyante du collecteur.

# 10h15 : fin de franchissement de la main courante, toujours un peu éprouvante, on attaque le Verneau, en douceur, total respect. Belle galerie des marmites, une paire de salles (salle Fournier avec son plafond en piscine inversée qu’on pourrait la rapporter chez soi et qu’en détournant le Verneau pour la remplir et un puits en pneus ce serait très joli). Après bifurque à la galerie du Mondmilch, l’Oreille à l’entrée de la salle Devaux, et on arrive à :

# 11h15, à la plage :

La grotte Baudin

# 12h15 : le puits du légionnaire.

# 12h45 : après un moment d’hésitation, une reculade en règle au niveau d’un bassin profond qui nous semble périlleux à contourner (foto ci-contre, vue d’avion). Nous en profitons pour nous ébaubir du paysage rencontré dans ce sens inédit. De guerre lasse, et toutes vérifs effectuées, nous nous arrêtons à :

# 13h15, pour une pause Chorizo/Snickers bienvenue. La flore du lieu est luxuriante et mérite bien quelques coups de flash. Le mélange couscous/ma-quereaux nous booste.

La grotte Baudin La grotte Baudin

# 13h45 :hauts les cœurs, nous repartons vers notre bassin, bien décidés à ne pas nous en laisser conter. Trois coups de cuillère à pot et l’obstacle est franchi, nous n’étions qu’à cent mètres de la salle du Petit Négro… On enquille le Bon Négro (foto du monolithe de 2001 l’odyssée…, au sommet), pour la salle de la corniche qui fait rêver Nico : depuis le départ, il cherche toutes les corniches possibles pour éviter de mouiller ses semelles de bottes. Depuis cette lubie, il se fait appeler le Grand Cornichon, on croit rêver. Ci-dessus une magnifique méduse croisée en chemin.

La grotte Baudin La grotte Baudin La grotte Baudin

# 14h45 : fin de la partie découverte : hé oui, après cela, l’immersion n’est plus évitable, lieu-dit Bassin Merdique, on acquiesce. Consultation, vote, retour décidé après une ultime tentative de Nico de faire un gué avec un bloc de trois tonnes benné dans le bassin depuis la corniche (on n’en sort pas). Il faut dire que Joanna avait tenté auparavant de reboucher ce même bassin en jetant des cailloux dedans. Les femmes !...

# 15h45 : il n’était pas dit que nous rebrousserions chemin sans faire une virée par le sentier touristique recommandé par le guide : Belauce, Tripode (là, on se découvre et on se recueille s’il vous plait, ça le mérite, je vous le mets en grand, petits veinards), les macaronis, les fentes de dessication, etc…, jusqu’à retrouver le Verneau.

La grotte Baudin La grotte Baudin La grotte Baudin

# 16h45 : Puits Ballot, et la roche de Solutré que nous contournerons par l’ouest. On trace : Joanna cherche les fonds de trous ou les trous sans fond et les trouve, parfois violemment à la grande frayeur de Nico qui, lui, cherche maintenant les marmites les plus profondes et les voutes mouillantes les plus insipides, pour profiter à fond de ses fringues inopinément et dorénavant définitivement détrempées.

# 18h00 : L’Oreille, d’habitude on lui parle, là nous l’écoutons, elle nous indique le chemin de sa petite voix fluette.

# 19h00 : Main courante, on en redemande, après dix heures de cheminement…

# 20h00 : soleil, on en redemande aussi et on l’apprécie à sa juste pâleur… Il nous raccompagnera jusqu’au gîte, bienveillant, et nous laissera à des agapes bien senties sur le trottoir de Nans, sous un lampadaire clignotant.

La grotte Baudin

On peut noter le sourire épanoui du spéléo heureux.

En postambule : quelques photos des protagonistes, prises dans leur position de récupération préférée et dans leur lieu de repos choisi.

La grotte Baudin La grotte Baudin

Après cela, ne restait qu’à rentrer, un bon roupillon dans la voiture, avec la tête pleine des rêves de la suite, et les muscles remplis par les toxines du passé proche.

Bonne nuit à tous.

Prologue :

Conditions idéales ce printemps pour une traversée.

Certains connaissent déjà la partie amont du réseau. Pour ma part, ne l’ayant jamais pratiquée, je proposerais une virée prochaine par les Biefs avec pour objectif de passer les Patafouins et d’explorer ce secteur tranquillement (lors de la traversée, on ne s’attardera pas…). Une sortie du même acabit que celle que nous venons de faire, environ 10 heures, et qui peut intéresser également une équipe désireuse d’aller jusqu’au collecteur par exemple.

Cela permettrait d’avoir la confirmation de l’existence d’équipement en fixe dans la partie amont en vue de la traversée, ce que Nico avait constaté lors d’une explo récente.

L’équipement (corde + mouskifs) qui nous a accompagnés a servi. Ne pas mégotter sur la sécurité.

Réflexion peut être faite quant à la nécessité ou non d’un équipement aquatique spécifique pour la partie Patafouins-Bon Négro : bas de néop ou shorty, ou rechange de fringues + classiques, ou ponto.

 Mais attention :

La grotte Baudin

Marco.          

 

Rechercher

La dernière sortie

Week-end Jeunes LISPEL

11 au 13 novembre 2016

 

Lire la suite...