Entente Spéléologique Vosgienne

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Dernières sorties 2014-03-16 Borne aux Cassots

Week-end avec Aragonite les 15 / 16 mars 2014

LA FAVIERE - LA BORNE AUX CASSOTS

ESV: JJ, Benoit, Nico, Joanna.

Aragonite : Joël, Odile, Pelu, Bom Bom, Bruno, Michel

 

Ayant glané l’info auprès d’Eric lors d’une soirée astro, c’est bien gaillardement que JJ demanda s’il était possible de se joindre à la joyeuse troupe des Aragonites hébergeant déjà Nico et Joanna. Oui bien sûr répondit Joël à la condition de résoudre le problème du gîte complet. Cela fut fait derechef, le gîteur acceptant de recevoir ces deux « jeunes femmes » (???) supplémentaires en l’occurrence JJ et Benoit.

SAMEDI : Rendez-vous fut donné à tout ce petit monde pour 10 heures à l’entrée de la Route Forestière de l’Alliance à Arsure Arsurette ; route encore parsemée ça et là de quelques plaques de neige. Joël et Nico étaient descendu la veille pour équiper les deux tiers de la cavité afin de fluidifier la progression. JJ pour ne pas être le poids mort du groupe et connaissant les étroitesses du gouffre qui est une succession de puits au profil très alpin, quitta la vaillante équipée pour aller découvrir dans la brume le village fortifié de Nozeroy, la tourbière de Frasnes où les bottes étaient aussi de rigueur et la maison de la nature de la réserve naturelle du lac de Rémoray que curieusement le naturaliste n’a pas le droit d’approcher : il a juste le droit de payer 5,50 euros pour voir des bestioles empaillées… C’est vers 19 heures comme prévu qu’il fut dérangé devant la télé par la horde hirsute, sale et malodorante de retour d’une explo express sans problème particulier à leurs dires si ce ne sont que quelques vents mauvais de morteau froide lâchés inopportunément dans des passages resserrés. Après les ablutions de rigueur, nous dégustâmes les mets solides et liquides plantureux fournis par l’organisation sans faille aragonitienne fidèle à son concept novateur du « clés en main ». La nuit fut trop chaude pour tous à l’exception de JJ qui étrenna son nouveau concept de « voiture de l’amour qui passe » à lit incorporé mais sans bougie à l’avant.

DIMANCHE : lever 7 heures car Nevy sur Seille qui abrite la plus longue grotte du Jura la Borne aux Cassots est à ¾ d’heure de route. C’est un long crapahut sans réelle difficulté mais physique alternant les pierriers qui montent aux pierriers qui descendent avec pour égayer quelques pierriers plats. On est à l’entrée à 10 heures pétantes.

Borne aux Cassots Borne aux Cassots Borne aux Cassots

Le cadenas qui n’a pas changé depuis 20 ans s’ouvre au bon code et hop, c’est parti pour 7 heures de trekking effréné dans des galeries rendues très glissantes par une humidité tenace et omniprésente. JJ sue ses 10 litres d’eau en s’évertuant à rattraper les lucioles lointaines de ses coreligionnaires dont l’un ou l’autre l’attend toujours avec bienveillance et/ou pitié. Nous mangeons les restes de Morteau au carrefour du réseau pourri avec le réseau Alain avant d’attaquer ce dernier où coule la rivière rendue assez puissante par les jours de pluie tout proches. A la trémie finale on s’enquille tous dans le saint des saints, but général de la visite : le superbe fossile du réseau supérieur encore bien blanc où les flashes crépitent. La suite se joue ensuite au sommet d’un ressaut où il faut forcer une étroiture calcitée coriace qui donne accès à la corde en fixe qui permet de redescendre dans la rivière sans se retaper le chemin en sens inverse. Ca défile bien jusqu’à Bom Bom dont le poitrail de gorille ne veut pas passer. A cette vision son père putatif gratifié du même attribut renonce aussitôt suivi par Bruno. Le groupe se sépare alors en deux ; il est décidé de se retrouver à la confluence des deux réseaux où sont les kits. Le trio de renonceurs n’y trouvera personne, juste un kit de bouffe. Pensant que tout le monde est devant, il repart vers la sortie. Horrible mistake ! Les perceurs d’étroitures ont été confrontés derrière l’étroiture à des bassins où il faut nager : seuls Nico et Pelu ont tenté l’expérience, les autres ont rebroussé chemin et se sont perdus dans le labyrinthe de galeries de la zone étroite. Ils furent fort surpris de trouver la vire déséquipée avec toutes les plaquettes en place car nos trois zozos précédents n’ont pas de clé de 13… Après avoir passé en libre cet obstacle heureusement plus ou moins facultatif et récupéré la quincaille, ils rattrapent les 3 fuyards fort surpris et la course reprend. Joël nous fait découvrir en rive gauche deux shunts de belles galeries qui évitent deux pierriers casse-pattes. JJ émerge le dernier sur les rotules vers 17 heures. Un chaud soleil nous accueille.

Borne aux Cassots Borne aux Cassots Borne aux Cassots Borne aux Cassots

Borne aux Cassots Borne aux Cassots Borne aux Cassots Borne aux Cassots

Borne aux Cassots Borne aux Cassots

Après avoir nettoyé le matos dans la Seille et terminé les charcutailles survivantes, les voitures repartent dans des directions différentes. Merci à Aragonite pour cette virée et cette organisation comme toujours sans faille.

JJ    

 

Rechercher

La dernière sortie

Week-end Jeunes LISPEL

11 au 13 novembre 2016

 

Lire la suite...