Entente Spéléologique Vosgienne

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualités 2018-08-27 descente du Chassezac

 

Camp CDS en Ardèche

27 août 2018

Descente du Chassezac

 J’avais choisi ce camping en bordure du Chassezac pour la baignade et la possibilité d’y nettoyer le matériel mais aussi pour pouvoir pratiquer la descente en canoé pour les non spéléos et varier les plaisirs. Le Chassezac coule dans des gorges beaucoup moins fréquentées que leur grande sœur de l’Ardèche et si elles n’en ont pas la majesté écrasante, elles n’en sont pas moins toutes mignonnes et dignes d’intérêt comme disait la jeune mariée… Deux descentes furent organisées : la première le jour de la via ferrata avec JJ et Sylvie en duo sur leur canoé perso chamarré, les Vatrey père et fille sur un autre tout rose de location et last but not least l’ineffable Gégé seul sur un kayak qui lui posa bien des soucis ! La seconde fournée le lendemain réunit toujours Sylvie qui en redemandait en duo avec Ben (lle) et Sébastien en solo.

  Chassezac 1

 Par un heureux hasard, l’arrivée des bateaux est à deux pas du camping avec accès direct à la plage ce qui facilitera la manutention du bateau des Gaffiot. Le départ est 10 km environ en amont en limite de flottabilité de la rivière. La descente n’est pas violente et ça racle un peu faute d’eau ; on est loin des rapides du Zambèze ! Bizarrement, cela raclera beaucoup moins pour les Gaffiot quand Benoit remplacera son père surnommé pour l’occasion « ancre flottante ». Gérard sera le clown de la première journée, perpétuellement couché à l’horizontal dans son kayak car il n’a pas pris l’option salvatrice mais pécuniaire du dosseret à supplément qui aurait grevé gravement son codévi.

  Chassezac 2

  Chassezac 3

Il aura l’art comme en spéléo de s’enquiller dans tous les endroits où il ne faut pas en faisant hurler de terreur au passage des pauvres enfants terrifiés par la vision obscène de cette silhouette couchée dans son esquif vêtue d’un slip kangourou avantageant sa monstrueuse et périscopique virilité et vociférant des flots de jurons. Il sera connu désormais à jamais en Ardèche comme le vilain capitaine « barbe noire et blanche bien taillée », celui qui apparaît dans la vapeur des jours de forte canicule ; la jambe de bois en moins (quoique…).

Chassezac 4

 Les deux descentes s’effectueront sans dommage souvent entre deux falaises constellées d’ouvertures grotesques inaccessibles d’où pendent pourtant des cordes arrivées là on ne sait comment. Il aura manqué aussi par rapport à l’Ardèche le plaisir de débusquer quelques culs nus au détour d’un méandre car le Chassezaquien est très prude ; c’est là son moindre défaut.

 JJ

 

Rechercher

La dernière sortie

Camp CDS en Ardèche

août 2018

P8270390-

Lire la suite...