Entente Spéléologique Vosgienne

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualités 2018-08-26 Goul Tannerie

Camp CDS en Ardèche

26 août 2018

Goul Tannerie

Participants : JJ, Séb, Xav et Marc

* se familiariser avec le matériel de plongée, et dans la foulée, avec la spécificité de la plongée en cavité noyée.

* Evoluer dans une vasque entre 0 et -6m

* Faire une escapade dans une galerie sous-terraine ennoyée, sur une distance maximale de 20m. Revenir si tout va bien.

Le tout dans le cadre exceptionnel d’une exsurgence, en pleine ville, au soleil, à l’extérieur, sans transport fastidieux de matos…

Déroulement :

Le 25 au soir, JP fait un petit cours de présentation du matériel qui sera utilisé (son propre matériel, qu’il possède en deux versions légèrement différentes), à l’attention des intéressés du lendemain tous novices de la première heure, ainsi que d’un public nombreux, curieux mais peu désireux de se colleter l’ambiance humide et forcément glauque d’un trou plein d’eau boueuse… ou soit disant !

 Tannerie 1

 Départ comme prévu après l’heure dite, soit « et quart ». L’ambiance dans la voiture est gaiement sépulcrale, chacun se remémorant son rêve nocturne, qui se noyant dans une panique sans fin coincé par sa tubulure devenue folle, qui explosé contre une quelconque paroi par un incident de pression des bouteilles sensées assurer sa survie, qui encore envahi de bulles d’azote grossissant indéfiniment depuis les pieds jusqu’à la tête, qui encore errant au fond du boyau, s’étant trompé de sens pour le retour, et naturellement à bout de son volume d’air. La leçon de la veille a porté, les points essentiels ont été retenus !

11h, arrivée à la vasque en pleine ville de Bourg Saint Andéol, joli coin, soleil et rivière d’eau claire à proximité d’un parc où s’ébattent des chiens à punks qui s’usent les dents sur des pierres qu’ils s’évertuent à rapporter à leurs lanceurs patients. Transport du matos, on sort tout, même des trucs inutiles et incompréhensibles mais faut impressionner le punk du chien, et ça marche ! Egalement sur les jeunes mamans qui lancent des pierres à leur enfant dans le parc.

  Tannerie 2

Premier à y passer, JJ se déguise et vers 11h48 ne ressemble déjà plus à rien. Ainsi méconnaissable il s’immerge lourdement dans la vasque à débordement. L’inondation de la ville en contrebas une fois maitrisée, JJ peut s’exercer à la descente progressive dans la vasque. Est-ce son habitude de la pêche au tuba ? Les lests sont-ils insuffisants ? il flottera plus que désiré, butera contre l’entrée de la galerie, et ne pourra aller plus loin.

Tannerie 3 

 12h40 : Marc se déguise en insecte à son tour et va se mouiller les ailes dans le trou. Aux dires de JJ il retournera la vase et l’herbe glauque qui prolifère dans la vasque, jusqu’à rendre les lieux impropres à la consommation. Ne voyant plus rien, il ira s’égarer jusqu’à l’entrée de la galerie où l’attend patiemment JP déguisé en raie manta avec une tête de Jabba le Hutt. Après avoir bataillé contre une propension à vouloir stationner sur le dos les pattes en l’air, et contre des sifflements stridents ravageurs de tympans, Mar s’engage derrière JP et les deux monstres subaquatiques pénètrent la galerie, suivant le fil d’Ariane, qui elle n’est pas au bout. A la marque 20m, petits signes discrets, un ordre est un ordre et on rentre à la maison. Mar se dira content de tout, et surtout du plaisir éprouvé dès lors que les sifflements disparaissent et qu’il s’est senti véritablement comme un « poisson dans l’eau » dans cet univers inconnu sous cette forme.

Tannerie 4

 Tannerie 5

 13h30 Petit repas convivial, JP en profite pour regonfler les bottles au compresseur spécial hautes pressions loué à prix d’or à Toulouse. Histoire d’affirmer qu’on est encore là, et de rameuter un peu les gens du quartier, abrutis par des siestes sans fondement…

 Tannerie 6

14h30, Xav est prêt pour l’expérience : néop, bouteilles, palmes, le système pour gonfler et dégonfler les wings, embout de détendeur, roger papa tango tcharlie. Etait-ce le sandwich un peu gras, le soleil trop fort ? malgré ses efforts dont témoignent des fotos absolument nulles, il ne parviendra pas à quitter la surface bien longtemps, insuffisamment en tous cas pour pouvoir se stabiliser à l’entrée du passage vers la galerie. Mais pour quelqu’un qui il y a peu ne voulait pas entendre parler de spéléo aquatique, de nage en rivière souterraine, ou de baignade dans un lac au fond d’un trou, cette expérience représente une marche énorme franchie vers la conquête des fonds aqueux.

 Tannerie 7

15h30 : Au tour de Séb de ressembler à une combinaison néoprène avec des accessoires tubulaires branchés partout. Il ira se cogner à 3 reprises au fond, fera la tortue sur le dos comme Mar, mais refusera l’obstacle de l’entrée dans la galerie. La familiarisation avec le matériel et la technique demande plus de temps que celui dont nous disposions pour permettre aisément la réalisation de tous les objectifs.

 Tannerie 8

16h10 : Mar supplie JP de le laisser retenter l’entrée et la progression dans le conduit, en omettant de lui proposer quelques mètres de plus si tout se passait correctement, zut ! Donc on y va, et à la marque 20m, retour. Mais quel plaisir, renouvelé, que la progression en apesanteur dans cette galerie remplie d’eau claire et où la lumière permet de se sentir à l’aise, comme en paysage connu, mais en flottant ! De là à reproduire l’expérience après des heures de descente spéléo avec du matos, pour s’engager dans un trou glaiseux où on ne voit qu’à peu près et qu’à l’aller… 17h : JP cherche à regonfler les bouteilles quand le ventilo du compresseur s’envole dans sa cage, fin du rêve, début d’un brin d’agacement chez JP prêt à en découdre avec le loueur. Rangement du matériel, retour calme au camping, on ne croirait pas mais la plongée (le stress, le froid, l’inexpérience ?), ça vous met sur les rotules ! Heureusement le pick up du Boss est équipé en conduite automatique par GPS, donc tout le monde a pu dormir au retour. Merci et bravo à JP pour le partage d’expérience, la communication du savoir, l’encadrement et l’organisation de la journée. Et la prise de responsabilité ! Et merci à Xav, Séb ou JJ pour avoir filmé sans le dire la progression dans le réseau de JP et Mar (juste une erreur, à la fin, il est marqué : Plongeurs = Pierre et Marco, chacun corrigera) ; je mets le lien :

Goul de la Tannerie

Marc

 

 

 
Djidji nimbé de brouillard

Connectés

Nous avons 7 invités en ligne
mod_vvisit_counterAujourd'hui57

Rechercher

La dernière sortie

Camp CDS en Ardèche

août 2018

P8270390-

Lire la suite...